Le sexe du fœtus

maasai-girls-attend-the-e-unoto-ceremony_picture-c2a9-beckwith-fisher

Les Awa-Wanga professent le pouvoir dire le sexe de l’enfant qui va naître. Dans le cas d’un premier enfant, si ce sera une fille, la mère grossira pendant sa grossesse ; si ce sera un enfant mâle, elle restera mince. Dans le cas d’un deuxième enfant, supposons que le premier enfant soit un garçon et le deuxième une fille, le garçon sera très mince. Si le deuxième enfant est du même sexe que le premier, il ne deviendra pas mince.

C.W. Hobley: Eastern Uganda, an Ethnological Survey. London, 1902, 24

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s